Quel est le montant maximum d’un virement bancaire ?

Virement - image

Lorsque vous avez besoin d’envoyer ou de recevoir de l’argent rapidement, un virement bancaire pourrait être l’un des modes de paiement que vous pouvez utiliser. Les transferts par virement sont rapides, fiables et sûrs. Pour les transactions importantes, comme l’achat d’une maison, les virements ou les chèques de banque peuvent être vos seules options. Pourquoi? La réponse est que les fonds sont disponibles pour le bénéficiaire rapidement. Néanmoins vous vous posez la question, pour un virement d’une somme plus ou moins importante, votre banque vous accordera- t-elle le droit de réaliser la transaction ?. Existe –il un plafond pour les virements ? Les banques vous imposent elles des conditions pour réaliser un virement d’un certain montant ? On vous dit tout.

Qu’est-ce qu’un virement bancaire ?

Un virement bancaire est un moyen de paiement  qui permet à partir de son compte bancaire de créditer le compte d’une autre personne. A l’exemple du chèque et de la carte bancaire, il permet de régler une somme due mais également de recevoir de l’argent d’un proche ou d’un organisme.

On peut distinguer deux types de virement. Le virement ponctuel qui consiste à virer une seule fois de l’argent sur un autre  compte bancaire et le virement permanent qui peut être mis en place pour s’acquitter par exemple le paiement mensuel d’un abonnement téléphonique. Le virement permanent vous permet de créditer plusieurs fois le compte d’un bénéficiaire selon des modalités que vous avez défini au préalable.

Que ce soit pour un virement occasionnel ou un virement permanent, il faudra vous prémunir à l’avance des coordonnées bancaires de votre bénéficiaire (code IBAN).

Pour rappel, le code IBAN est un ensemble de caractères alphanumériques qui permet de connaitre l’identité bancaire d’un titulaire de compte. Il a été mis en place pour harmoniser les transferts de fonds dans la zone Euro. De ce fait, pour réaliser tout transfert d’argent dans l’ensemble de la zone économique européenne ainsi  qu’en Suisse, Norvège, Islande, Lichtenstein et Monaco. La connaissance de l’IBAN du bénéficiaire est une condition sine qua non.

C’est auprès de sa banque qu’on peut donner l’ordre d’effectuer un virement. Muni du RIB du créancier et de la somme à créditer, il vous est toutefois possible  le réaliser à partir de votre espace personnel de service de banque en ligne.

En théorie, il n’existe aucun plafond pour les virements bancaires. Cependant votre banque, comme pour les paiements réalisés à partir de votre carte bancaire, peut vous contraindre à ne pas dépasser une certaine somme périodiquement (journalier, hebdomadaire ou mensuel).

Si la même règle s’applique sur les virements passés dans la zone SEPA (Single Euro Payments Area), il en est autrement pour les virements SEPA instantanées qui sont limités à 15 000 euros.

Virement bancaire : Le plafonnement

Sur le plafonnement des virements bancaires,  pour l’heure, la loi ne prévoit aucune réglementation. Et ce pour une raison bien précise. Les mouvements d’argent  passés sur  tout le territoire sont surveillés par TRACFIN, un organisme rattaché au Ministère de l’Economie et des Finances, chargé de lutter contre le blanchiment d’argent. Dû à cette absence de législation, les banques peuvent imposer à leur clientèle un montant maximum par jour, par semaine ou par mois.

Si tous les établissements bancaires limitent le montant des virements à leurs clients. Le seuil varie selon les banques, les types d’offre de souscription et la nature du virement. Il est possible que votre plafond ne soit pas le même pour un virement récurrent ou occasionnel, un virement permanent  ou ponctuel, un virement international ou SEPA ou un virement instantané ou différé.

Pour connaitre le plafond que votre banque a instauré, vous pouvez consulter votre convention de compte ou votre contrat. Ce type de renseignement y est mentionné.

Que faire en cas de dépassement du plafond ?

Il faut savoir, que vous ayez ou non dépassé votre plafond et que vous avez effectué un virement bancaire d’un montant élevé. Afin de s’assurer que vous êtes réellement l’initiateur de l’opération et prévenir toute tentative de fraudes, votre conseiller client vous appellera probablement pour une confirmation.

Maintenant, si malencontreusement, vous avez dépassé le seuil de votre plafond de virement autorisé par votre banque. Il est plus que probable que votre virement ne soit pas pris en compte. Il sera sans doute rejeté et annulé.

Et selon la banque à laquelle vous êtes rattaché. Celle-ci pourra  vous facturer des frais de rejet supplémentaire. A l’instar des frais d’agios pour les dépassements de plafond pour les cartes bancaires ou l’émission d’un chèque sans provision, vous pourrez vous acquitter d’une somme en plus.

Si vous envisagez d’effectuer une opération d’une somme colossale, l’idéal est de contacter au préalable votre chargé de compte afin de le prévenir et de définir le mode de paiement le plus adéquat pour votre transaction.

Sachez qu’il vous est également possible de négocier avec votre banque le montant de vos plafonds si vous trouvez qu’ils sont trop bas. Selon votre historique et votre situation au sein de votre banque. Votre conseiller pourrait vous octroyer soit une dérogation pour un virement en particulier ou revoir à la hausse le plafonnement de vos transactions par virement bancaire.

Les plafonds pour une sécurité en plus

En plus du délai de traitement d’un virement qui peut durer quelques jours (1 à 3 jours), on serait tenté de considérer les plafonds comme une contrainte supplémentaire de ce mode de transaction. Mais à dire vrai, si les banques ont décidé de prendre ces mesures c’est dans le seul et unique but de protéger vos avoir et de se prémunir contre les fraudes. Le plafonnement des virements préserve en cas de piratage, que le fraudeur ne vide en une seule fois votre compte.