A quoi sert l’IBAN et quelle est la différence avec le RIB ?

IBAN - International Bank Account Number

Comment se retrouver avec tous ces acronymes bancaires qui nous incombent de connaitre en tant que titulaire d’un compte en banque ? RIB, IBAN, BIC, SWIFT, BBAN. Des multitudes de caractères qui peuvent en faire perdre la tête à plus d’une personne. Pour cette édition, nous tiendrons de vous éclairer un peu plus sur l’acronyme IBAN, à quoi pourrait-il vous servir et quelle différence a-t-il avec le RIB ?

L’IBAN c’est quoi ?

IBAN pour International Bank Account Number ou numéro de compte bancaire international est un ensemble de numéro attaché à tous les comptes dans les pays de l’Union Européenne ainsi qu’en Norvège, Suisse, Liechtenstein et Hongrie. L’IBAN est constitué d’un code qui identifie le pays auquel appartient le compte, la banque du titulaire du compte et le numéro de compte lui-même dont le but est de faciliter et accélérer le traitement des transactions transfrontalières.
Le code IBAN comprend un maximum de 34 caractères alphanumériques, qui sont structurés comme suit :

  • Deux lettres représentant le pays d’origine de domiciliation du compte (code de pays ISO 3166 avec deux lettres, par exemple FR pour la France);
  • Deux chiffres qui sont une clé de contrôle;
  •  Un maximum de 30 caractères alphanumériques qui identifient la banque et le numéro de compte ordinaire;
  • Pour la France, le code IBAN est composé de 27 caractères regroupés sous forme de six blocs de quatre caractères et un bloc de trois caractères à la fin;
  • La banque attribue un IBAN à chacun de vos comptes. Vous ne pourrez pas deviner un IBAN vous-même, car toutes les banques ont chacune leurs propres méthodes d’enregistrement de numéros de compte dans un IBAN.
  • L’IBAN apparaît sur les relevés de compte et dans les systèmes d’espaces personnels de banques en ligne.

Pour la petite histoire, la normalisation de l’IBAN a été introduite pour la première fois en Europe en 1997 avec la publication de l’ISO 136:1997.

Toutefois, le Comité européen des normes bancaires préoccupé par le fait qu’il y avait trop de flexibilité dans les normes proposées. Une version retravaillée de la norme a ainsi exigé que l’IBAN pour chaque pays soit d’une durée fixe. Il stipulait également que seules les lettres majuscules pouvaient être utilisées pour un code IBAN.
L’IBAN agit comme une méthode de vérification afin de s’assurer que les détails d’une transaction sont corrects. Cette méthode de contrôle et d’identification est depuis lors utilisée dans tous les pays de l’Union européenne et dans la majorité des autres pays européens.
Avant son introduction, il n’y avait pas de méthodes normalisées et reconnues à l’échelle internationale pour identifier les comptes bancaires. Les informations utilisées par un pays pour identifier la banque et les comptes individuels, le pays d’envoi, n’étaient pas nécessairement reconnues par le pays d’accueil.
En France par exemple, c’est à partir du RIB ou Relevé d’Identité Bancaire que s’effectuait les opérations de virements et prélèvements bancaires.

Le RIB c’est quoi ?

Lorsqu’ un particulier ouvre un compte dans un établissement bancaire, toutes ses informations sont regroupées dans un seul et unique document. Le RIB est ce fameux document qui permet d’identifier ce titulaire de compte. On peut le considérer comme la carte d’identité d’un compte bancaire.
Il faut savoir que le RIB est une norme française, seules les banques de notre pays en fournissent. Mais que vous soyez affilié à une banque traditionnelle ou une banque en ligne, votre banque vous en procurera un systématiquement.
Si vous avez demandé à avoir un carnet de chèques, un exemplaire de votre RIB sera fourni avec. Pour les clients d’une banque en ligne, il suffira d’accéder à son espace personnel pour se le procurer.
Votre nom, prénom, adresse postale seront renseignés dessus ainsi que d’autres informations bancaires relatives à votre compte telles que :

  • Le nom de votre banque, de l’agence et de la ville de l’établissement bancaire;
  • Le code banque et le code guichet (chaque code est composé de 5 chiffres);
  • Le numéro de compte (composé de 11 chiffres ou lettres);
  • La clé RIB à 2 chiffres;
  • L’IBAN;
  • Le code BIC (Bank Identifier Code)

Le RIB est utilisé pour toutes sortes d’opérations bancaires. Il permet d’effectuer des paiements par prélèvement SEPA (Single Euro Payments Area) ou par TIP (Titre Interbancaire de paiement) ainsi que de recevoir des versements par virement.

Avec son RIB, il est donc possible de payer toutes ses factures (loyer, facture EDF, abonnement téléphonique etc.) ou de recevoir le versement de ses allocations ainsi que de son salaire.
Pour mettre en place un système de prélèvement avec un organisme ou une tierce personne, il faudra lui transmettre une copie de votre relevé d’identité bancaire mais également signer un mandat SEPA.

Ce dernier permettra d’éviter tout abus de prélèvement sur votre compte. Aucun prélèvement ne pourra se faire sans votre accord au préalable.

Transmis au format papier ou une version électronique, à partir du moment où vous signez le mandat SEPA, vous donnez tacitement votre accord à ce qu’une personne physique ou morale prélève une somme bien définie sur votre compte bancaire.
Dans le cas où vous avez remarqué que votre compte a été débité sans que vous n’ayez donné l’autorisation. Il faudra immédiatement prévenir votre établissement bancaire car cela ne peut signifier qu’une seule chose : « une utilisation frauduleuse » de votre compte. Une personne mal intentionnée a du probablement falsifier votre signature afin d’effectuer un prélèvement sur celui-ci. Heureusement la justice vous protège face à ce genre d’abus. En effet, pour tout prélèvement frauduleux sur votre compte, la loi oblige votre banque à vous rembourser la somme correspondante à l’argent volé.

Enfin pour les virements, le RIB à lui seul pourra vous assurer le versement de vos revenus sur votre compte. Aucunes démarches supplémentaires ne vous seront demandées. Le RIB est donc un acronyme strictement français alors que l’IBAN est un terme international. Tant le RIB que l’IBAN, tous deux permettent l’identification rapide d’un titulaire de compte bancaire.

L’IBAN est le format standard pour reconnaître votre compte au niveau international. En France, depuis le 01 février 2014, le RIB a été remplacé par l’IBAN pour les opérations de prélèvements nationaux. Et il est le seul mode qui permet de réaliser des virements à l’international.