Faux billets : Techniques de vérification et authentification

Ah les billets de banque. Ces billets de 5, 10 ou 20 euros qu’on manipule quasi tous les jours. Savez-vous qu’il y a des techniques qui peuvent vous aider à différencier les vrais des faux  billets? Oui car malgré les nouveaux billets qui sont mis de plus en plus en circulation,  les faussaires ne tarissent pas de créativité pour fabriquer des billets identiques à ceux produits par la banque. C’est d’ailleurs un fléau que la Banque Centrale Européenne ne cesse de combattre en fabriquant des billets de plus en plus difficile à falsifier. Comment reconnaître les faux billets? Comment vérifier son authenticité ? Nous  vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur les billets de banque.

Faux Billets : Comment les détecter ?

Pour reconnaître un faux billet, la technique du TRI « Touchez, Regardez et Inclinez » est celle qu’on peut considérer comme technique de base pour identifier l’authenticité d’un billet. Elle est la méthode principale  recommandée par la Banque de France et la BCE.

Touchez pour mieux sentir

Le toucher permet d’examiner la qualité d’un billet. En passant vos doigts sur le billet, celui-ci doit avoir une texture ferme et émettre un son craquant au toucher. Plusieurs caractéristiques du billet comme  les chiffres, les lettres et le motif se distinguent également par leur relief. Et sur les bordures gauche et droite des nouveaux modèles de billet, vous pourrez remarquer une série de petites lignes noires.

Regardez pour mieux distinguer

En examinant un billet de banque en transparence, vous allez facilement repérer les erreurs que pourraient contenir un faux billet car les images sur le billet deviendront plus nettes notamment la valeur du billet et la fenêtre.

Si le portrait de la déesse Europe sera  plus visible; le fil de sécurité, situé au milieu d’un billet, lui se présentera à vous moins flou. Et en regardant de plus près, sur les nouveaux billets, vous pourrez distinguer le symbole « € » tandis que sur les anciens, vous pourrez lire la valeur du billet en lettres blanches.

Inclinez pour mieux déceler

En inclinant un billet, vous remarquerez plus détails au niveau du portrait. Sur la bande holographique,  le portail sera visible au couleur de l’arc en ciel. Avec un mouvement de haut en bas, de bas en haut, la valeur des billets et le symbole € vont s’alterner. Enfin, plus vous inclinerez le billet, plus la valeur du billet passera du vert émeraude au bleu profond.

Si cette technique est efficace dans la vie courante en tant que particulier, pour les commerçants et les entreprises qui manipulent quotidiennement des sommes assez conséquentes, l’idéal est de recourir à l’usage d’un détecteur de faux billets.

Les détecteurs de faux billets

Les détecteurs de faux billets présentent des fonctionnalités et des caractéristiques qui permettent de reconnaître facilement et rapidement l’authenticité d’un billet de banque. Ils sont conçus pour vérifier divers points de sécurité présents sur les billets de banques. La taille du billet est explorée  pour voir si  la dimension et l’épaisseur du billet sont bien conformes, le passage au détecteur mettra en évidence la présence d’encres, de fil et bandes magnétiques sur vos billets. Il existe actuellement  deux sortes de détecteurs : les détecteurs manuels et les détecteurs automatiques.

Les détecteurs manuels

En termes de détecteurs manuels, vous pouvez choisir entre trois sortes : le stylo, l’UV ou l’infrarouge. Le stylo détecteur est un des moyens simple et économique que vous pourrez utiliser.

Pour ce faire, tracer une marque sur votre billet, si vous avez apercevez la ligne cela signifie que vous êtes en possession d’un faux.

Et de l’autre côté, lorsque vous ferez passer votre billet sous la lampe d’un détecteur UV ou à infrarouge, celle-ci fera apparaître les motifs du billet s’il est authentique.

Les détecteurs automatiques

Particulièrement fiable et rapide, les détecteurs automatiques passent au crible plusieurs éléments d’un billet pour l’authentifier. Lorsqu’un billet est considéré comme « suspect », la machine émet un « bip » sonore.

Le filigrane, le fil métallique, le profil infrarouge, les éléments ultraviolets, les motifs et encres magnétiques, la taille du papier ainsi que l’épaisseur et le poids seront entre autres les éléments de base vérifiés lorsque vous passerez un billet sous un détecteur de faux billet automatique. En une fraction de seconde, les billets seront scrutés pour différencier les vrais des faux.

Choisir un détecteur de faux billets

Selon votre besoin, le meilleur moyen de choisir un détecteur de faux billet, hormis les critères de prix, le volume de billets que vous souhaitez analyser, est de s’assurer que votre machine ait obtenu une certification auprès de la Banque Centrale Européenne (BCE). Cette certification vous garantira une fiabilité totale sans aucune marge d’erreur possible.

Que faire d’un faux billet ?

Il faut savoir que les billets les plus contrefaits sont ceux de 20, 50 et 100 euros. Si vous êtes en possession de faux billets, vous devez impérativement les rapporter soit dans un commissariat de police soit directement à la Banque de France.Même si malheureusement, vous ne recevrez pas des billets de banques légaux en contrepartie.

La mise en circulation d’un faux billet vous expose à une peine d’amende pouvant aller à 7500 euros, en cas de doute de l’authenticité d’un billet ; n’hésitez pas à appliquer les techniques que nous venons d’évoquer.

Pour plus amples informations sur les services bancaires n’hésitez pas à consulter notre Comparatif Banques en ligne