Différence entre carte bancaire de débit et carte bancaire de crédit

carte bancaire - image

La carte bancaire est un moyen de paiement qu’on retrouve couramment  dans le portefeuille des français. Cependant, saurez-vous dire si celle en votre possession est-elle une carte de débit ou plutôt de crédit ? Sans doute la réponse qui vous vient spontanément à l’esprit  est la carte de crédit. Effectivement l’utilisation de ce terme a été vulgarisée en France que l’on arrive plus à faire la différence entre ces deux sortes de cartes. C’est ce que nous allons vous expliquer aujourd’hui, comment reconnaître si on a une carte de débit ou une carte de crédit.

La carte de débit

Contrairement à ce que l’on a tendance à penser. La carte de paiement qui est rattachée à notre compte bancaire est la carte de débit et non la carte de crédit. Cela vous étonne ? On vous explique. Etes-vous familier avec les verbes « débiter » et « créditer ». Vous entendez souvent ces termes pour évoquer votre solde bancaire. Quand on retire de votre compte une somme quelconque, on dit qu’on a débité votre compte et à contrario lorsqu’on verse de l’argent sur celui-ci, on dit qu’on l’a crédité.

La logique est la même pour les cartes de débit. Lorsque vous allez payer avec votre carte, vous allez forcément retirer le solde via votre compte bancaire. Tous les achats que vous ferez à partir de votre carte seront ainsi débités au fur et à mesure sur votre compte courant.

Actuellement, on peut distinguer les cartes de débit avec le logo CB et celles avec les logos VISA ou MASTERCARD. A partir d’une carte CB, vous pouvez effectuer uniquement des paiements nationaux. Pour les paiements internationaux, la carte VISA ou MASTERCARD sera nécessaire.

Comment fonctionne la carte de débit ?

carte bancaire - image

A l’ouverture de votre compte, vous allez définir avec votre banque les modes de prélèvements qui se feront à partir de votre carte débit. En effet celui peut être immédiat avec autorisation systématique ou bien immédiat mais sans autorisation systématique ou encore différé.

  • Débit immédiat avec autorisation systématique : A chaque fois que vous allez payer à partir de votre carte, un contrôle de votre solde est systématiquement effectué afin de s’assurer que votre compte est suffisamment approvisionné pour couvrir l’achat. Si vous avez les fonds, votre carte est immédiatement débitée du montant de votre transaction.
  • Débit immédiat sans autorisation systématique : Si vous effectuez un paiement à moins de 100 euros, la vérification du solde sur votre compte ne se fera pas automatiquement par contre au-delà de ce montant ou pour les transactions internationales, une demande d’autorisation sera réalisée.
  • Débit différé : Pour ce dernier mode de prélèvement, aucun contrôle ne se fera immédiatement sur votre compte. Vous pourrez systématiquement payer vos achats. Les soldes correspondants à vos transactions seront débités à une date ultérieure (à la fin du mois par exemple).

Il vous revient à vous en tant que titulaire de compte dé définir avec votre chargé de clientèle de définir le mode qui vous le convient mieux en fonction de vos habitues d’achats. Attention cependant à ne pas dépasser votre droit de découvert. Cette situation pourrait vous conduire à une interdiction bancaire si vous ne régularisez pas vos paiements.

La carte bancaire de crédit

La carte de crédit n’est pas rattachée à votre compte bancaire. C’est une carte émise par un établissement de crédit travaillant en partenariat avec des grands magasins et des chaînes de distributions. De ce fait, vous ne pourrez utiliser votre carte de crédit que dans l’enseigne dans laquelle votre carte est rattachée. Pouvant servir comme carte de fidélité dans le dit magasin, votre carte vous permettra également de jouir de certains avantages sur les promotions, le prix des produits qui y sont vendus.

Comment fonctionne la carte de crédit ?carte bancaire - image

Lorsque vous souscrivez à un compte à carte de crédit auprès d’un établissement financier. Vous allez forcément consentir à un mode de crédit renouvelable appelé « revolving ». Ce qui en gros veut dire, que vous avez dans votre compte à crédit une somme d’argent bien définie que votre institution financier met à votre disposition et  vous pouvez utiliser à tout moment. Cependant, vous serez dans l’obligation de rembourser la totalité de cette somme à une date ultérieure et avec des taux d’intérêts qui sont souvent au passage supérieurs à ceux des emprunts traditionnels.

A chaque échéance, dont vous vous êtes convenu avec l’établissement, mensuel ou trimestrielle. L’institution financière vous fera parvenir le relevé de vos achats effectués à crédit. Toujours selon les modalités de votre contrat, la totalité de la somme sera prélevée cette fois ci sur votre compte courant. Il est donc à noter que lors d’une souscription d’un compte à crédit. Vous devez fournir votre Relevé d’Identité Bancaire ou RIB à l’organisme de crédit.

A chaque fois que vous procéder au règlement de votre crédit, l’institution financière renouvelle votre crédit auprès de ses enseignes.

Comment choisir sa carte bancaire ?

Qu’il s’agisse d’une carte de crédit ou une carte de débit, leur utilisation à bon escient doit être de rigueur. Car il faut noter qu’en cas d’insolvabilité de ce que vous devez, leur usage peut vous conduire à une inscription au Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers auprès de la Banque de France.

Ainsi pour choisir la carte qui serait la plus adaptée à vos besoins, il faudra en premier lieu considérer vos revenus mensuels, vos aptitudes à rembourser dans les temps impartis vos dus ainsi que les frais supplémentaires occasionnés pour leur utilisation.

Les frais d’une carte à débit varient aux alentours de 60 à 120 euros par an selon votre établissement bancaire Pour les cartes à crédit, ils sont aléatoires dépendant du taux d’intérêt que votre institution financière appliquera. Selon la loi en vigueur, le montant maximum de crédit que l’on pourrait vous allouer tous les trois mois  est de 75000 euros.