Avoir un billet déchiré ou abîmé : peut-on payer avec ou comment le remplacer?

Billet Déchiré ou abîmé - image

Que faire quand on est en possession d’un billet abîmé ou déchiré ? Peut-on toujours payer avec ou est-il perdu à jamais ?
Vous avez déjà probablement fait la mauvaise expérience d’oublier de l’argent dans une poche de jean passé à la machine.Après une technique de séchage digne d’un maître Jedi, grande est votre désolation, lorsque vous vous rendez compte qu’un des billets s’est quand même déchiré ou qu’une partie a été arrachée.Vous serez alors tenté de mettre ce dernier à la poubelle. Jeune padawan, avant d’arriver à un tel acte drastique, on vous explique le processus pour changer votre argent. Car oui, un billet conserve sa valeur même «endommagé».

L’usage des billets de banque

Émis par les Banques Centrales, les billets de banque sont des papiers imprimés qui passent de distributeur automatique (DAB) aux portefeuilles des particuliers en passant par la caisse enregistreuse de divers commerçants.

Ils sont utilisés de façon quotidienne à l’intérieur d’un cercle monétaire passant de mains en mains. Cette utilisation intensive conduit facilement une usure rapide de ce moyen de paiement.

La Banque Centrale Européenne a d’ailleurs estimé la durée de vie d’un billet de banque à deux (02) ans; principalement pour les billets de petites coupures qui sont plus souvent manipulés que les billets de 500 euros par exemple. Si bien qu’il est tout à fait normal qu’au moins une fois, en tant qu’usager, on se retrouve avec un billet abîmé.
Si un billet est abîmé ou déchiré, en aucun cas il ne perd de sa valeur. Cependant, il vous sera peut être difficile de payer avec.

Les commerçants pourraient être tout à fait réticents à l’idée de l’encaisser. Ce qui est compréhensif. A l’inverse, vous pourrez tout autant refuser que l’on vous rend un billet en mauvais état.

Dans tous les cas, si vous êtes en possession d’un ou plusieurs billets détériorés, ne le jetez surtout pas. Rendez-vous plutôt à la Banque de France ou dans l’une de ses succursales si vous êtes en province afin d’échanger vos billets.

En effet, il est possible de les échanger contre des billets neufs en respectant certains critères. La première condition sine qua non étant que votre billet soit authentique. Vous ne pouvez prétendre à aucune contrepartie si vous êtes en possession d’un faux billet.
Et par ailleurs, il est à rappeler que la mise en circulation de faux billets est un acte répréhensible par la loi. Si vous êtes en possession d’un billet contrefait, vous êtes dans l’obligation légale de les retourner soit auprès du commissariat de police le plus proche soit auprès de la Banque de France ou l’une de ses succursales.
Si vous avez un doute sur l’authenticité d’un billet que celui-ci soit abîmé ou non, appliquez la méthode TRI « Toucher, Regarder et Incliner ».

Billet abîmé: les conditions pour l’échangerbillet déchiré

Afin que la Banque de France procède à l’échange d’un ou plusieurs de vos billets. Vous devez impérativement remplir les conditions suivantes :

  • Le billet endommagé est authentique (que celui-ci ne soit pas un faux billet);
  • A la date de l’échange, vous avez au moins atteint l’âge de la majorité (18 ans) et êtes en possession d’une pièce d’identité valide (Carte Nationale d’Identité, passeport ou permis de conduire);
  • Vous pouvez certifier de votre bonne foi que la dégradation n’était pas intentionnelle, que vous n’êtes pas l’auteur d’un vol de billets (on vous demandera d’établir une attestation sur l’honneur);
  • Vous êtes en possession de la moitié du billet (si ce n’est pas le cas, il est possible que vous ne soyez pas rembourser intégralement)

Il vous est également possible d’effectuer l’échange de vos billets dans certains bureaux de poste ayant eu l’agrément par la Banque de France de le faire. Ce n’est pas systématique, votre bureau de poste ne pourrait ne pas avoir l’autorisation de le faire.
En ce qui concerne les établissements bancaires, ils ne sont pas non plus tenus à une obligation d’accepter ou échanger les billets de banques endommagés.

La procédure d’échange

Dans la mesure où vous répondez aux critères précités, la Banque de France effectuera à un remboursement immédiat de vos billets abîmés. Si le montant est inférieur à 800 euros, vous serez remboursé en espèces mais pour tout montant supérieur, elle vous proposera probablement un paiement par virement bancaire. Dans ce cas, elle vous demandera de fournir un IBAN pour procéder au virement. Votre argent sera positionné sur votre compte sous quelques jours.
Notez également que si la Banque ait un doute quelconque sur l’authenticité de votre billet ou de votre bonne foi, notamment si le billet que vous essayait d’échanger est maculé ou taché. La procédure d’échange peut durer quelques jours le temps qu’elle effectue des vérifications supplémentaires.

Billet maculé

Un billet dit « maculé » est un billet qui présente des tâches d’encres de sécurités de couleur rouge, noire, bleue, verte ou violette ou de blanchissement. Si votre billet endommagé contient ces fameuses traces d’encre, il est fort probable que vous êtes là en possession d’un billet issu d’un vol. En effet, ce colorant est un dispositif utilisé pour retracer et intercepter des billets volés.

Ainsi lors de l’échange, la Banque de France vérifiera si ces tâches ou ce blanchissement sont connectés à un système de sécurité antivol. Si oui, elle en informera la police et prélèvera la valeur du billet directement de votre en banque. Si on essaie de vous rendre un billet maculé, refusez-le systématiquement.

Cela vous évitera bien des problèmes. Mais dans le cas où par inadvertance, vous avez accepté un billet taché d’encre. Comme pour les faux billets, rendez-vous immédiatement dans votre banque ou directement à la Banque de France afin de déclarer ce billet.